L’HISTOIRE DERRIÈRE ARIFREY

Lorsque le fondateur Linus Koskinen, qui s’intéresse depuis longtemps aux montres, a appris à plusieurs reprises comment son père Ari, âgé de 16 ans, faisait du commerce en Estonie, Linus a décidé de créer la société ARIFREY, et de commencer à commercer avec les montres.

 

QUAND LE PÈRE DE LINUS, ARI, FAISAIT DU COMMERCE EN ESTONIE.

En 1973, alors qu’Ari avait 16 ans, son père l’a emmené en Estonie pour faire du commerce.
À l’époque, les Estoniens ne pouvaient pas sortir du pays et acheter des marchandises, ni importer des produits comme des jeans, des chaussures, des vêtements de marque ou encore des pulls, des pantalons et des costumes.
Dans les années 70, aucun bateau n’allait de Stockholm à l’Estonie, mais on pouvait prendre le bateau de Stockholm à Helsinki, puis d’Helsinki à l’Estonie.
Le bateau d’Helsinki à l’Estonie était petit, le voyage pouvait prendre beaucoup de temps pendant les hivers froids.
Et toujours, le bateau restait coincé par la glace et devait reculer et repartir plusieurs fois.
Pendant l’été, le voyage se déroulait plus en douceur.
Lorsque le bateau est arrivé en Estonie, les gens attendaient pour faire du commerce.
C’est alors que l’intérêt pour les montres a commencé pour Ari et son père ; les Estoniens voulaient échanger, entre autres choses, des montres de poche et des montres-bracelets contre des vêtements, etc., que les gens apportaient avec eux.
Les voyages sont devenus assez nombreux et plusieurs montres ont été collectionnées par Ari lui-même au fil des ans.
Aujourd’hui encore, après toutes ces années, la première montre qu’Ari a réussi à échanger est toujours en sa possession.
La marque est Frey.
D’où la marque de montre : ARIFREY.